Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gabon: Grondement social, démissions des ministres demandées

Le Gabon vit des moments inquiétants depuis ces trois derniers mois, jamais le pouvoir du Président Ali Bongo n'avait été secouer à ce niveau, tandisque le président est à Paris, les élèves mettent un carton ROUGE AU MINISTRE DE L'EDUCATION NATION ET SUPER-MINISTRE.

Après les manifestations des élèves de Lycées et collèges du Gabon de novembre dernier poussant le Ministre de l'éducation nationale à fermer momentanément les établissements scolaires, ce mercredi 04 Décembre a été plus que du jamais vue.

Début des manifestations

La journée commence par des élèves du Lycée Technique Omar Bongo, dans les artères du PK5 qui, débordés par le fait qu'il n'y a toujours pas d'enseignants dans les salles de classes et en pensant que chaque matin l'argent du taxi est dépensé sans rendement, ont décidé de refaire appel au Ministre de l'éducation nationale afin qu'il démissionne plus vite que possible (1).

Dénouement

Aussitôt au courant d'autres élèves de tous les établissements publics et privés se sont également mis sur la route vers le Ministère de l'Education Nationale... afin, selon les slogans d'ici et là, de lui demander de revoir les réformes de 2012 sur le plan éducatif (2), de créer de bonne conditions d'apprentissage (3), de transport (4) des élèves et étudiants sinon son heure est venue pour qu’il démissionne (5).

La journée de travail, sous une pluie qui dit pas son nom, à Libreville a été presque arrêtée sinon totalement, car toutes les routes sont bouchées d'un coté des élèves de l'autres des forces de l'ordre. La CONASYSED avait bien prévenu le Ministre de l’éducation sur ce qui pourrait arriver dans le pays dans les jours qui arrivent s'il reste encore au pouvoir.

Tournure...

Plus de cachette pour personne, le gouvernement de NDONG SIMA semble être à bout de ses peines, restant sans donner grandes indices sur la situation sociale actuelle du pays, dans l'éducation on demande le limogeage du Ministre.

Le secteur de santé aussi rentre en grève suite au non aboutissement du cahier de charge par le même gouvernement.

Au ministère de l'intérieur, le ton est aux élections locales sans se soucier du reste...,

Au ministère de la justice, les leaders syndicaux sont activement chercher pour incitation à la violence...

Au Ministère de la défense, une mobilisation forte est observée en soupçonnant les opposants d'être derrière ce grognement social

Le Gabon va mal. très mal et tout risque de basculer à un temps records. il est alors demander que le chef de l'état prenne une DÉCISION OU UNE DEMISSION DU GOUVERNEMENT

Néanmoins, les efforts restent considérables et les parties se doivent d'être ouvertes aux négociations et surtout aux concrétisations des pour-parlés afin de ramener la paix.

#VDebomame

Tag(s) : #Gabon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :