Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gabon: Discourt du Président Ali Bongo après 5 ans 

Mes chers compatriotes,

 Voilà cinq années que vous m’avez choisi pour conduire aux destinées de notre pays. Cinq années durant lesquelles je n’ai cessé de travailler pour servir tous les Gabonais et relever les défis de notre cher #Gabon. J’ai travaillé à ce que notre système éducatif réponde davantage aux besoins du marché du travail, à construire plus de salles de classe et à accroître le nombre d’étudiants boursiers. 
J’ai travaillé à une meilleure justice sociale : pour que chacun s’inscrive à la CNAMGS et soit ainsi protégé face aux maladies ; pour qu’aucun Gabonais, grâce au Pacte social, ne soit laissé sur le bord de la route. 

J’ai, en outre, inscrit mon action pour plus d’efficacité dans le secteur de la santé. Pour que des hôpitaux voient le jour et essaiment dans le pays. 

J’ai également veillé à insuffler plus de transparence dans la gestion des finances publiques et fait progresser le nombre de kilomètres de routes du simple au double. 

Ces avancées, je vous les dois. Votre confiance, votre foi dans l’avenir du Gabon constituent mon moteur, ma motivation. Toutefois, ces avancées ne doivent pas masquer les manquements. Trop de lenteurs dans l’exécution des réformes subsistent. Des pesanteurs et des comportements d’un autre âge retardent l’avènement de changements auxquels nous aspirons tous. 

De même, de nombreux chantiers restent encore à faire. Et toutes mes forces sont jetées dedans.

 Unissons-nous sous le drapeau vert jaune bleu, soyons de vrais patriotes, travaillons ensemble main dans la main. 

ABO

Gabon: Discourt du Président Ali Bongo après 5 ans Mes chers compatriotes, Voilà cinq années que vous m’avez choisi pour conduire aux destinées de notre pays. Cinq années durant lesquelles je n’ai cessé de travailler pour servir tous les Gabonais et relever les défis de notre cher #Gabon. J’ai travaillé à ce que notre système éducatif réponde davantage aux besoins du marché du travail, à construire plus de salles de classe et à accroître le nombre d’étudiants boursiers. J’ai travaillé à une meilleure justice sociale : pour que chacun s’inscrive à la CNAMGS et soit ainsi protégé face aux maladies ; pour qu’aucun Gabonais, grâce au Pacte social, ne soit laissé sur le bord de la route. J’ai, en outre, inscrit mon action pour plus d’efficacité dans le secteur de la santé. Pour que des hôpitaux voient le jour et essaiment dans le pays. J’ai également veillé à insuffler plus de transparence dans la gestion des finances publiques et fait progresser le nombre de kilomètres de routes du simple au double. Ces avancées, je vous les dois. Votre confiance, votre foi dans l’avenir du Gabon constituent mon moteur, ma motivation. Toutefois, ces avancées ne doivent pas masquer les manquements. Trop de lenteurs dans l’exécution des réformes subsistent. Des pesanteurs et des comportements d’un autre âge retardent l’avènement de changements auxquels nous aspirons tous. De même, de nombreux chantiers restent encore à faire. Et toutes mes forces sont jetées dedans. Unissons-nous sous le drapeau vert jaune bleu, soyons de vrais patriotes, travaillons ensemble main dans la main. ABO

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :