Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

zaid Takieddine
zaid Takieddine

L'homme d'affaire franco-libanais avoue avoir prévenue les autorités gabonaises il y a près qu'un ans sur la parution du livre. ici

Retraçons l'affaire:

Durant l'année 2013, l'écrivain français annonce à ses amis la parution de son nouveau livre "Affaires africains" donc le thème centrale portera sur la famille Bongo, le pillage du Gabon et les origines d'Ali Bongo.

Fin d'année 2013, l'homme d'affaire franco-libanais se saisit de l'affaire et prévient les autorités gabonaises "secret" tout en proposant de verser une somme de 6.560.000.000 XAF (F CFA) soit l'équivalent de près de 10 millions d'euro.

Les autorités prennent aptes et consultent leurs vivants interlocuteurs de la francafrique, notamment, Robert Bourgie, Sarkozy, ... pas de suite favorable.

Face à cette situation, ziad ajoute le message suivant, << Monsieur Péan Acceptera sans faute les 10 millions d'euro versé sur le compte de son ami en suise et l'emploie aussi de son ami journaliste>> comme ça le livre ne sera pas publié aux éditions (fayard).

Le porte parole de la Présidence Alain claude ne voit pas la chose facile et sent un protocole de friponnerie totale, décide que la présidence n'a rien avoir avec des affaires flous, le Gabon a changé et rien ne sera plus comme avant ou les gens venaient ramasser des valises d'argent et raconter n'importe quoi sur les dirigeants. "ce sont les pratiques d'une autre époque" renchérie le porte parole du gouvernement.

En octobre dernier, le livre est annoncé d'être publié:

Pierre Péan Nouvelles affaires africaines - les «mensonges et pillages au Gabo

Paris oct 2014 Ed. Fayard.

Les réactions n'ont pas tardé à tomber au Gabon, d'abord par le démenti du Porte parole de la Présidence qui dit que :<< L'affaire Péan c'est le congossa, (chantage de petit coté) >>

puis la famille Bongo réunit autour de Pascaline BONGO ici, des marches s’accélèrent dans tout le Gabon au soutient au Président des déclarations ne cessent de pleuvoir, notamment des familles Leon MBA ici, UJPDG ici , les portgentillais ici, La famille Richard NGUEMA d'Oyem ici...

L'affaire aurait elle été stopper par les autorités gabonaise en acceptant la famuse rançon de l'homme d'affaire ZIAD? si oui serait elle diffusive? peut être pas.

Alors que le porte parole de Présidence est à Paris pour faire "lumière" sur ce livre, le Gabon traverse une vague de grèves sans limite qui visent à paralyser le pays, tous les secteurs d'activités sont en ébullition l'année 2015 s'annonce sombre si les politiques ne s’asseyent pas comme en 1990 lors des accords de Paris.

Seule l'avenir nous dira. Gabonais ou pas gabonais Ali Bon est à la tête du Gabon depuis 2009 et son mandat, malgré des difficultés rencontrées, suit son cours jusqu'en 2016.

Tag(s) : #Gabon, #Afrique, #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :