Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Islamiste radical_EIL. desh
Islamiste radical_EIL. desh

<< Ils me répondent que je viens de manger mon fils dans le repas qu'ils m'ont offert avec un verre de thé... quelle cruaurioté ?>>

Un Britannique de retour d’Irak raconte au Sun l’histoire d’une mère de famille qui, voulant récupérer son fils, a appris de la bouche des Islamistes qu’il était mort, et qu’il lui avait été servi en repas.

Exagération ? Légende ? Réel témoignage ? Quoi qu’il en soit, cette histoire rapportée par un Britannique qui a combattu l’Etat islamique au journal The Sun fait froid dans le dos. Yasir Abdulla, père de famille de 36 ans est tout juste de retour d'Irak. Il explique au quotidien "détester l’Etat islamique en raison de ce qui est arrivé à une vieille femme kurde d’une tribu non loin".

Selon lui, cette femme avait fait le chemin jusqu’à Mossoul, dans le nord de l’Irak, pour récupérer son fils. Celui-ci avait été capturé par des combattants de l’Etat islamique, et fait prisonnier là-bas. "Elle était déterminée à le trouver. Elle s’est même rendue au quartier général de l’Etat islamique et avait demandé à lui parler ", raconte Yasir Abdulla.

Un repas de viande cuite, de riz et de soupe

Lorsque la mère, désespérée, arrive au quartier général, les combattants lui auraient proposé de se reposer après ce long voyage, et lui auraient offert de quoi manger avant de l’amener voir son fils. "Ils lui ont amené des tasses de thé et un repas fait de viande cuite, de riz et de soupe. Elle a pensé qu’ils étaient bien aimables", rapporte le Britannique.

Mais lorsqu’elle a fini, elle demande où est son fils, les combattants de l’Etat islamique rient. Et ils lui répondent : "Tu viens juste de le manger". Selon le témoignage du Sun, ils auraient alors expliqué avoir assassiné son enfant, puis découpé sa dépouille avant de le lui servir.

Yasir Abdulla s’est engagé pour aller combattre en Irak après avoir découvert que l’Etat islamique était tout près d’envahir son village natal du Kurdistan. Il raconte aussi que les Islamistes menacent de kidnapper et brûler les gens vivants s’ils ne se rendent pas. Il est retourné dans le Yorkshire, où il habite. Mais il espère retourner se battre contre le groupe terroriste.

Tag(s) : #Monde, #Etat Islamiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :