Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association Ayong Fang Ekang cellule d'Oyem

CHRISTIANISME ET CULTURE AFRICAINE

 

Le christianisme est une religion abrahamique fondée sur l'enseignement, la personne et la vie de Jésus de Nazareth, tels qu'interprétés à partir du Nouveau Testament.

La culture africaine est l’ensemble, des institutions, des rites et des coutumes qui le caractérise depuis les origines et se transmettant de générations en génération majoritairement par voix orale.

La culture africaine est unique mais a des pratiques différentes, je suis Fils de Tsira AFIRI KARA, gardien des âmes, je suis un EKANG, je parle Fang-NTUMU. Mon nom Mvet est Tsira Meyong Meyeme.

« On vous a dit, moi je vous dis… ; Nul n’a d’amour plus grand que celui qui se dessaisit de savoir pour ceux qu’il aime ». Jn 15,13.

Pour être disciple de J.C, nous devons bien connaitre son message donc le but est de transformer chacun de nous en un homme nouveau dans ce qu’il est, de transformer notre culture en une culture nouvelle. Il ne demande pas que nos cultures deviennent d’autres cultures, mais que nous travaillons à les transformer comme il l’a fait pour la culture juive.

Nous sommes tous héritiers de notre culture et très peu se sont levés pour la transformer sinon pas.

Jésus nous a donné une méthode, l’humilité voudrait que celui qui ne connait pas aille vers celui qui connait, la seule qui puisse amener nos cultures à se « christifier ».  Mt5,17

Nos missionnaires ont témoigné de la réponse que leurs cultures avaient donné au christ, avec un mode de vie particulier. Aujourd’hui nous devons donner au christ notre réponse personnalisée venant de nos cultures.

Ce n’est pas le peuple qui doit s’adapter à la culture du missionnaire, mais c’est le missionnaire qui doit s’adapter aux cultures de ceux qu’il évangélise.

Le missionnaire doit donc connaitre le peuple et connaitre un peuple exige qu’on connaisse sa langue pour entrer en contact avec ses valeurs véhiculées depuis des siècles et qui ont marqué les comportements des uns et des autres. C’est cela l’inculturation qui désigne la manière d'adapter l'annonce de l'Évangile dans une culture donnée.

Chaque peuple a un récit de ses origines, des origines du monde. Il a donc son livre, écrit ou oral, il a son nkôh Me tsing « sa torah » dans lequel il relate son intégration dans le pays ou il se trouve actuellement, des généalogies de ses pères fondateurs des clans, des tribus, des croyances qui déterminent ses relations avec le monde visible et invisible. Il a un corpus de lois, de coutumes qui lui ont permis de résoudre certains de ses problèmes existentiels…

La foi chrétienne est moins étrangère à nos cultures qu’on ne pense. Certes elle a ses racines dans la foi juive, laquelle a émergé par l’intermédiaire de Moise. Mais que dit juifs dit africain (Appellation moderne) 

Moise a été sauver deux fois par trois femmes, trois africaine ; Shira, Poua (deux sages-femmes) et Bityah (fille du Pharaon) ne dit on pas chez nous « Quiconque élève un orphelin dans sa maison, l'Ecriture le lui compte comme s'il l'avait enfanté

Ces femmes ont pris le risque de se voir condamnées à mort pour désobéissance notoire. Le judaïsme n’est donc pas étranger à l’Afrique ni aux africains, cette foi est née en Afrique « KARA ou KEM de son vrai nom ».

 Du point de vue historique, peut être nous pouvons dire que la religion juive est la religion par excellence des africains, à ne pas confondre avec les textes écrits. En mythologie égyptienne, on vous parlera de CHARISTA, en l’absence des deux (a) ça donne CHRIST. Qui est-il ?

L’ancien testament que je lis et relis tous les jours est d’ailleurs plein des pratiques culturelles africaines. Qui était ; J’ai parlé ? zá ah mbe me kôbe yang ? Eyôo.

Quelques passages : Lisez lévitique 18 : Respect de l’union conjugale

« Aucun israélite ne doit avoir des relations sexuelles avec une femme de sa proche parenté » Lévitique : 18,6

« Vous ne devez pas coucher avec un homme comme on couche avec une femme ; c’est une pratique monstrueuse » Lévitique : 18,22

« Chacun de vous doit respecter son père et sa mère… » Lévitique 19,3

Vous ne me direz pas le contraire dans nos cultures et chaque jour qui passe me fait dire qu’un jour on ne dira plus juive mais africaine ou KARA=KALA=KAMA=KEM et pourquoi pas un pape africain.

Pour finir :

L’évangile est pour chacun de nous et pour chaque peuple une sorte de remède qui soigne toutes nos maladies et redonne vie à toutes les dimensions de notre vie ou il y a des blocages.

 

 

Venant Debomame

© ONG Génération EKANG

Membre Fondateur

Libreville, le 23 Avril 2018

 

Références :

Sainte Bible ; Louis Second

Evangélisation, Une illumination des cultures ; Paul MBA ABESOLO

Livre des morts Egyptien ; Grégoire Kolpaktchy

Dulu Bon Afiri KARA ; Ondua Engutu,

Melan et Christianisme ; Simon-Pierre E

L’unité culturelle de l’Afrique noire ; Cheikh Anta Diop

Tag(s) : #Leçons & Cours, #Fang - Beti, #Ekang, #Afrique, #Monde

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :