Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Awoua
Stade d'Awoua

Le Mvet Ekang reste avant tout une épopée ou encore une mythologie, ce récit légendaire des personnages divins et guerriers qui ont milité pour la création de l'état Engong, l'homme dans toute sa créature ainsi que les origines de la naissance du monde.

Après la liste des grands maîtres établit précédemment, nous vous soumettons une approche qui vise à valoriser les villages sinon les origines des maîtres diseurs Mvet Ekang.

Notons que la province du woleu ntem ou le grand nord du Gabon enregistre de nombreux diseurs Mvet. Le fondement de la culture Ekang c'est le village, c'est pourquoi chaque enfant né ou grandit au village détient en lui une partie de la culture ancestrale.  

Visitons le village Awoua:

Situé entre la ville d'Oyem et Bitam environ à 50 Km en quittant Oyem pour Bitam a vu naître deux grands énigmatiques diseurs Mvet:

  1. Akuè OBIANG, 

Grand maître énigmatique initié par Tsira Edou ADA du village Ofoas chez éssimegane après avoir parcouru 18 grands maîtres sans solution qui sont:  

  • Ndong Ekoh
  • Ango Ondo (Essatouk)
  • Assoumou Obiang (Essabèn)
  • Mvome Ekoh
  • Zue Edzang
  • Edzang Ondo (Nkodjèñ)
  • Afume Mbui
  • Okoro Essila
  • zue edzang ntoma (essandone)
  • Bibang biyane
  • Awou me louang
  • Essono Nguié
  • Nkome Ngama
  • Essono Owono
  • Bibang Bi Ayang
  • Edou mezui (moan zomo) son fils
  • Zue nguema (moan yenguine)
  • Mba Eyi ndong (Yeffa)
  • Edou Ada

Le maître le fait asseoir et décide de lui donner, "Duma", "Akoum", "Agoane Mana". Le malade a confiance au guérisseur et le guérisseur a confiance aux écorces...

De son vivant Akuè Obiang a dit plusieurs "Nlang Mvet" entre autres : Nseng dama, Bulungou, Abia, Nsangane Obame... en 1968, alors qu'il avait pris de l'age, Akuè donna pour la première fois le nom de son successeur Mvet: Akoue Ebo Obiang

Akuè Obiang alias virivit est né à Mekom vers 1910

<< C'est hymnode harpiste qui, par sa voix cassée et hilare, a concentré le Mvet vers la chose publique. Il a regardé la cité et son organisation, raillant les travers qui l'obstruaient et invité les hommes à aller au-delà de ce peu consternant que nous offre le monde >> Regis Ollomo, dans, Un Mvet d'Akuè Obiang

          2. Mvome Ekoh  

 Maître surdoué, il était considéré comme virtuose du Mvet Ekang, alors que son initiation ne s'était pas encore achevée, le jeune maître à l’intelligence supérieure à la moyenne franchissait les limites de l'univers pour dire le Mvet.

Sollicité par ses pères en Afrique centrale et à l'extérieur des terres de Koba, le jeune Maître s'est vite éteint à l'age de 25 ans pour certains et 27 ans pour d'autres. Mvome a dit le Mvet devant le premier Président du Gabon qui de temps en temps aimait l'entendre. Sa disparition marque un coup dur à la génération Mvet EKANG.

Mvome Ekoh Moan Essatoukh a dit plusieurs "Nlang Mvet" entre autres : Alum Ndong Minko que vous pouvez retrouver dans la BD de Privat NGOMO ici, Ngane, ...

Aujourd'hui il y a encore quelques conteurs sous-jacents dans ce village et nous vous les livrerons dans le prochain tour au village Awoua, le plus grand village du Gabon.

Aujourd'hui le Mvet s'étend à une dimension universelle grâce à ses jeunes virtuoses, seulement il est important de noter le sens du message du Mvet: 

<< L'homme d'Engong est immortel (invisible), l'homme d'okuine est mortel (visible), il faut donc que l'homme d'engong recherche l'homme d'akuine qui est en lieu , pour y arriver il se produit un combat ...>>. Tsia Ndong NTM, Le Mvet

 

Venant DEBOMAME

(c) 2018

Les chroniques des villages EKANG 

 

 

 

Tag(s) : #Mvett, #Les chroniques de MESSANG, #Bitam

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :