Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Melan Fang Ekang

En ces temps ou Nzama Ye Mebeghe s’apprêtait à s'éloigner des hommes donc de la terre, il confia certains mystères du monde aux peuples valeureux et parmi eux, les Ekang (connu souvent du groupe Fang- beti- Bulu) dans leur migration.

Pour découvrir ces mystères ésotériques, il montre l'Alan à ce veillant peuple qui servira d'intermédiaire entre lui, le créateur, et ses créatures mais seulement pour en se servir il y a des critères à remplir et à conserver secrètement.

L'initiation est organisée dans un lieu secret composé de la plante Alan (Hylodendron Gabunense), un Nsekh (coffret cylindrique ) et d'un Eyema  (Statuette ) les ossements d'un ancêtre y sont aussi. L'ancêtre est l'axe de la société, le garant du monde vivant et de la vie future.

La connaissance de la généalogie est donc primordiale car la connaissance de la généalogie (Endan) et sa transmission relie chaque Ekang à l'ancêtre primordial, à Dieu, à Nzame Ye Mebeghe. C'est à lui que sont dédiées les prières, les lamentations et les adorations, mais aussi les offrandes.

L'initiation au melan prépare l'homme à prendre conscience qu'il vit dans un contexte d'agressivité permanente et qu'il a le devoir de résister. On initie les jeunes pour les préparer à faire face aux multiples agressions qui menacent la stabilité de la communauté. le courage est l'un des fondements de la philosophie de l'homme Ekang, c'est l'arme qui lui permet de triompher de la peur d'ou qu'elle vienne. 

La morale du rite melan a pour enjeu d'amener chacun à préserver la vie pour ne pas mettre la communauté en péril. Chacun sait qu'il doit travailler, c'est la raison pour laquelle la concurrence en vue de l'émulation constitue l'une des valeurs fondamentales de la société traditionnelle Fang.

Le fang développe une conscience exigeante qui prend racine sur une éthique de la responsabilité historique attachée de valeurs, ces valeurs qui forment la conscience et personnalité de l'homme fang sont les suivantes:

Le respect des ancêtres;

Le respect de son père et sa mère;

Le respect de la vie;

Le respect de l'homme;

Le respect de la parenté;

Le respect de la parole donnée;

Le respect des secrets;

Le respect des lois établies et des lois naturelles;

Le respect de sa femme dont il faut toujours écouter les conseils;

Le respect des biens d'autrui;

L'éducation des enfants;

L'honnêteté;

La solidarité;

L'amour pour son village et pour son pays;

Le partage;

La vérité, soubassement des relations dans une communauté;

La justice;

La valeur du travail manuel;

le dialogue social permanent;

La hiérarchie dans la société au centre de laquelle des chefs;

Le bon voisinage.

Moan Ekang à travers l'importance de l'Ancêtre exprime sa croyance à l'univers invisible et ouvre des perspectives sur une réflexion théologique sur la communion des saints. l'homme fang doit prendre conscience de ce qu'il est fondamentalement. 

En rencontrant au XIXie siècle les autres peuples dans la sous région et le christianisme: qu'est devenu l'homme Fang? faut il rejeter le christianisme parce qu'il incarnerait les valeurs du colonisateur? le Fang, par sa tradition ancestrale ne serait-il pas plus proche des Occidentaux qui vivent les mêmes valeurs morales que lui?

Que savons nous du fondement de la région chrétienne? A cette question, il est important que le peuple Ekang réfléchisse sur son passé, ce qu'il qu'il est, d'ou il vient. Il s'agit d'une prise de conscience pour la survie de la postérité avant la dissolution, l'effacement et l'anéantissement des valeurs.

A lire Partie 2: 

 

 

Equipe génération Ekang

Venant Debomame

Sources:

  1. Wikipédia/ Byeri
  2. Melan et Christianisme-Simon Pierre & Ngwa Nguema
  3. Voyage initiatique, Ngwa Nguema
  4. Aux sources de la culture Fang, Mba Abessolo

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Ekang, #Fang - Beti, #Leçons & Cours, #Afrique, #Monde

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :