Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Langue Fang de la CEMAC
CEMAC

La Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) regroupe six États à savoir, Le Gabon, Congo, République Centrafricaine, le Cameroun, la Guinée Équatoriale et le Tchad. Ces pays ont pour ambition d'établir une zone transfrontalière d'échange et de sécurité de leurs populations.

Cependant, après plusieurs désaccords, certains États membres ont signé le traité de libre échange des personnes et des biens, mais une question se pose, celle qui est fondamentale aux différentes échanges; celle de la langue.

Bien que le français soit, dans la plus part de ces États, la langue officielle, il n'en demeure que les échanges commerciaux sous régionales se font tout d'abord dans les langues locales parlées par les différents peuples qui l'habitent. Compte-nu du taux d’analphabétisation si élevé, il a été pensé de promouvoir les langues nationales parmi lesquelles le Fang. 

Au regard de ce qui précède et dans la valorisation des langues locales, La langue Fang serait elle la meilleure langue transfrontalière de la #CEMAC? Nous appelons la langue Fang, le Madzô Nna ou Medu Netjer qui est parlée à partir de l'Atsi en Afrique centrale depuis le XIIIè siècle.

La langue Fang est la langue d'excellence du peuple Ekang ou Afiri KARA pour les uns, et Nanga pour les autres, l'un des plus grands peuples de l'Afrique centrale. Aujourd'hui, on le retrouve au Cameroun de Yaoundé au sud du pays, du Nord au centre ouest du Gabon, la Guinée Équatoriale, le Congo, Sao Tomé et Angola . Elle regroupe plusieurs variantes dont les plus usuelles sont:

  1. Fang-Ntumu
  2. Fang-Ewondo
  3. Fang-Okak
  4. Fang-Mekè
  5. Fang-Mihô
  6. Fang-Zaman
  7. Fang-Nzim
  8. Fang-Bulu
  9. Fang-beti
  10. Fang-bene
  11. Fang-Mvèiñ
  12. Fang-Eton
  13. Fang-bene
  14. Fang-Mvele
  15. Fang-Ogowé
  16. Fang-Etenga
  17. Fang-nguma
  18. Fang-Ndjem
  19. Fang-Betsete
  20. Fang-Efir ou Efit
  21. Fang-Fang

...

Sur le plan territorial, elle est parlée au Gabon, Cameroun, Guinée Equatoriale, Congo et RCA sauf au Tchad. c'est son avantage sur d'autres langues bantoues comme le lingala, le téké, l'éton, le douala et le Bamileké celles-ci ne sont pas diversifiées. 


Sur le plan pédagogique, il  y a des livres et des écoles d'apprentissages de langue Fang. En Guinée Équatoriale, elle s'enseigne dans les établissements du primaire aux lycées et collèges. Au Gabon, une école d'apprentissage vient aussi de voit jour, initiée par l'ONG Génération Ekang. Sikolo ékang donc les cours sont disponibles sur YouTube et Facebook.


Sur le plan démographique, la langue Fang est parlée par une forte communauté de population que nous estimons à plus de 6 millions. Elle reste la deuxième langue la plus parlée en zone CEMAC après le Français. Pourquoi ne pas tenter l'aventure d'ici 2030?

Aux décideurs politiques d'en décider, aux chargés de la culture de s'aventurer tout en respectant les autres expressions orales.

Comme nous avons l'habitude de le dire, la force d'un peuple découle de ses trois choses;

La spiritualité, mère des religions

La langue, gardiennes des acquis

Le territoire, terre d'appartenance


Qui vivra verra.

_________________________________________________________

Equipe Génération Ekang

Texte: Venant Debomame / Membre fondateur l'ONG génération ékang

  1. Référence:

Génération Ekang Gabon, Peuple, société, culture des Fang anciens, Edilivre 2019

Tag(s) : #Afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :