Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie des colons (c)Blog de Moudjahed

Ceux là qui ont longtemps traité les africains en général des cannibales, des anthropophages, de nègres, de sauvages, tribus et véritables béni oui oui …  


Les européens actuels reviennent de loin, bien qu’ils ne veuillent jamais l’accepter ou l’écrire pour que le plus grand nombre le sache. Ils reviennent de loin. 

 

1-    Brève Historicité des continents
A l’origine, ce continent n’existait pas vraiment en tant que tel, ce fut une partie de la Russie actuelle ou tout simplement du continent asiatique donc les frontières ont été déplacées vu que les limites entre continents ne sont pas fixes.

Avant le 2ième millénaire avant J.C, les hommes de la terre ne connaissaient que deux continents, l’Afrique et l’Asie.  Le mot continent vient du latin « continens terra » ou « terres continues » sinon une vaste étendue continue du sol à la surface du globe terrestre.  C’est dans ce sens que les choses vont évoluer jusqu’à la prise en compte des habitudes historiques et culturelles du nouveau temps. 

C’est en ajoutant ses derniers critères à la conception que se faisaient les penseurs que la terre va aboutir à l’existence de trois (3) continents d’abord au lieu de deux (2) à savoir l’Afrique, l’Asie et l’Europe vers 2ième millénaire avant J.C et ensuite la découverte de l’Amérique par C. Colomb vers XVe siècle après J.C qui ramène le nombre de continents à quatre (4) et c’est en 1606 que les européens ont divisé l’Asie pour créer l’Australie puis découvrent un peu plus tard au XVIIIe l’Antarctique qui fixe définitivement le nombre de continents à six (6) lorsqu’on compte l’Amérique en (1) sinon à sept (7) lorsqu'on compte l’Amérique en (2).

 

2-    Arrivée des européens actuels en Europe
Comment les européens actuels ont fait pour s’installer en Europe ?
Pour mieux expliquer cet exode, Voici une courte trame-historiographique simplifiée 
Les européens viennent des vastes pleins de l’actuelle Mongolie qu’ils ont quitté au début du 2ie millénaire et ont suivi leur parcourt en évitant la Russie à cause de la glaciation, ils sont passés tour à tour par :


Le Kazakhstan pour certains
La chine pour d’autres
Afghanistan 
Koweït
Arabie
Jordanie
Irak
Turquie
Roumanie

Et les voilà s’installer en Europe, bout de terre habitée par les populations noires appelés « pelages qui n’éteint autres que les oromo, maasaï ou plus simple les soudanais, Ethiopiens, Kenya… » donc africains. C’est d’ailleurs pour cette raison que chaque étude génétique d’un européen au ¾ aboutit vraisemblablement à l’ADN d’origine proche d’Afrique de l’Est. 

Une étude britannique en date de Février 2018 a montré que « Cheddar Man » : le premier homme britannique, âgé de 10. 000 ans, était noir de peau.  « L'homme avait la peau noire, les cheveux noirs bouclés et les yeux bleus ».


Cheddar Man faisait partie d'une population de chasseurs-cueilleurs qui a migré depuis le Moyen-Orient vers le nord de l'Europe après la fin de la dernière ère glaciaire. Aujourd'hui, environ 10% de la population britannique blanche présente une ascendance liée à ces chasseurs-cueilleurs. Son squelette est exposé au musée d'histoire naturelle de Londres. "Bien sûr, nous savons qu'il y a eu des habitants ici depuis au moins un million d'année", précise Chris Stringer. "Mais depuis la dernière ère glaciaire, il est le premier homme connu de cette période d'occupation constante de la Grande-Bretagne".


Pour expliquer l'évolution de la couleur de peau de la population vers des teintes plus claires, le chercheur associe deux éléments. "Nous savons que la couleur de peau plus claire est apparue au cours de ces 10.000 dernières années, avec l'invention de l'agriculture" et la modification des régimes alimentaires, plus pauvres en vitamine D, explique-t-il.
"Nous ne suggérons pas que Cheddar Man a évolué pour développer une peau plus claire, mais il y a eu des vagues de peuplement de personnes maîtrisant l'agriculture, et elles ont apporté avec elles le gêne d'une couleur de peau plus claire". 


Voilà ce qui est clair, les Européens actuels étaient au départ des sauvages qui malgré maîtrisaient l’agriculture  qu'ils ont appris les techniques en Chine pendant leur migration au détriment des populations autochtones trouvées avant de s’acharner sur eux. Entraînant par la suite tous les vices historiques que nous connaissons. 


C’est d’ailleurs, le constat que fait VOLNEY dans son compte à la page 67 je cite : "Cette race d'hommes noirs, aujourd'hui notre esclave et l'objet de nos mépris, est celle-là même à qui nous devons nos arts, nos sciences et jusqu'à l'usage de la parole". 

La seule race qui puisse exister sur terre, en temps qu’humain, c’est la race noire.
  

Hotep !
Venant Debomame

Tag(s) : #Europe, #Afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :