Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fang et Mfang
Un guerrier fang ancien. (c) H. Trilles, Chez les Fang. p23

 

La question est pertinente et nous allons chercher ensemble les pistes de solutions. Nous nous aventurons dans le Mvog Ekang...

A l'origine, on compte les enfants d'Afiri Kara comme suite, Mfang Okak, Bulu, Mevu & Ndene, Ngèi et Ntumu. Mfang est l’aîné du ventre de Nane Ngô la seconde épouse du patriarche, un homme donc le nom signifie "valeureux" ou "vrai" homme. Et puis dans l'appellation courante, on trouve le mot "Fang" qui, orthographiquement est différent de Mfang. 

Certains pensent que cela est dû à une erreur coloniale lorsque le peuple Mfang a rencontré les européens qui au lieu de dire "Mfang" vont dire tout simplement "Fang". C'est possible, mais est vraiment vrai? 

Précisons que les européens de cette époque étaient, dans leur majorité instruits et avaient pour mission de coloniser, donc d'éduquer selon les us et coutumes européennes. Ils ont connus l'homme Fang à travers les Mpongwés, les habitants de la cote. Ayant de tels grades, les européens pouvaient ils faire se genre de quiproquo? j'en doute fort. Voici ce que un des leurs, H Trilles, a écrit à la page 23. : " D'ailleurs, au dire de certains vieillards que j'ai rencontré à ce sujet, le vocable Fang désignerait le maître du sol, le possesseur. Quand je dis, je suis un Fang, me dit le vieillard, cela suffit, et tu n'as qu'à t'incliner; toi, tu es le Blanc, l'homme qui compte, mais moi je suis le Fang" maître de la terre, du sol, de la forêt et du ciel. 

Le vocable Fang, viendrait plus vraisemblablement du radical Fa, fe, fam qui impliquent une idée de virilité, de ce qui est homme ou du rôle de l'homme à l'image de Fa; le sabre ou machette. C'est pour cela qu'à la question: << O ne moan dzé?>>, la réponse est << me ne Moan Fang>> pour dire je suis un homme fang qui n'est autre qu'un Ekang. Un peuple ancien de la vallée du Nil et même au-delà. 

De tout ce qui précède: Le Mfang est vraisemblablement aussi Fang qui vient de afáng, c'est à dire: 

"Celui qui ne rechigne jamais à la tâche,
Celui qui persiste,
Celui qui persévère,
Celui qui lutte? 

Celui qui résiste, 
Celui qui se bat,
Celui qui réfléchit En vue de trouver une solution à un problème,

Celui qui sculpte,
Celui qui pense et créé,
Celui qui fend quelque chose,
Celui qui remet de l'ordre,

Celui qui prône l';égalité,
Celui qui aime la justice et le travail,
Celui qui arrange,
Celui qui est en quête perpétuelle d'immortalité au travers de son action, des œuvres, sa culture et ses traditions,

Celui qui croit en un seul Dieu,
Celui qui transmets sa généalogie,
Celui qui ne se renie jamais,
Celui qui montre le bon exemple 

Celui qui garde scrupuleusement les prescriptions des ancêtres, celles d'Odzamboga."

Je suis un Fang de Mvog Ekang Nna, peuple atlantes.

La vidéo de ce poste est ici: 

https://www.youtube.com/watch?v=5gUggXaPqw8 
 

Équipe Génération EKANG 
Idée:  Venant Debomame 

Sources:

C.I.F 1947, Cyriaque AKOMO, juin 2018.

Chez LES FANG, Henri Trilles, 1912
 

 

Tag(s) : #Ekang

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :