Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La déclaration de ses péchés à un prêtre est il étrangère à la culture africaine? pour comprend le fondement de cette étape, nous nous sommes entretenus avec Venant Debomame, membre fondateur de l'ONG Génération Ekang. 

(c) caomé, Face à l'histoire

Bonjour,  venant
A venant, Mbolo ?

Bonjour, à vous
Mbolani.

Qu’est-ce que se confesser ?
Dzi ne amem misem ?

C’est l’acte que reconnait une personne devant Dieu qu’il a péché.
Amem misem a ne éyong mbot a dzoban misem ava bot àsu zama.

Quels types de péchés l’homme se confesse ?
Misem mivé mbot aamem ?

L’homme confesse les péchés lourds.
Mbot aamem misem minen.

Celui qui confesse les péchés lourds, sans les petits, commet-il une faute ?
Ebot amen misem minen mise, k’amem émi mitoc, y’abo abé?

Pas du tout, les péchés lourds peuvent l’envoyer au purgatoire et les moindres peuvent se laver dans son cœur.
Kag dzo, Misem minen mya lom mbot ototolan, émi avi-étsang mi ne soban nnem été.

A qui se confie le pécheur ?
Za mbo misem ayén ?

Le pécheur se confie au prêtre traditionnel.
Mbo misem ayén ngegan nge fara.


Qui est le prêtre ?
Fara a ne za?

Le prêtre est celui qui entend et transmet le message du ciel et la biodiversité
Fara a ne mbot ayokh, mbot akalan medzo nkom bot ya ény eseghe

Qui pardonne les péchés?
Za adzemê misem?

C’est Dieu qui pardonne les péchés.
Zama énya dzemê misem.

Que devient-on après la confession ?
Bhi ne ya, éyong bhi mana dzoban misem ?

Nous devenons pures.
Bhi asoughelan nfuban.

Est-ce que tout le monde peut devenir prêtre ?
Ye mbot ase à ne bo ngegan ?

Non, seulement un initié.
Kaghe dzom, ve ébot ave kû à ngang.

Dans les rites initiatiques Ekang en particulier et africains en général, la confession était obligatoire car sans elle aucune purification ou initiation ne pouvait commencer. le sujet s'adresse au ciel devant l'autel du maître. Il décline son EdanAyong, généalogie,  car c'est grâce aux ancêtres que les portes de l'au-delà lui seront ouvertes. A noter que tous les morts ne sont pas les ancêtres. d'ou l'importance de connaitre sa généalogie car elle est le cordon ombilical qui nous lie au divin par l'intermédiaire des ancêtres.

Dieu, selon la connotation actuelle, est humain. Moi Venant Debomame j'ai peur quand je l'entend. Nous n’en savons rien sur lui car il n’a pas de physique, il n’a pas de matérialité. Je sais une chose, c'est que nous le craignons c'est pour cela que nous n'osions pas prononcer son nom. 

 

Merci Venant Debomame!
Akiba à Venant Debomame 

La vidéo est disponible sur notre page youtube.

Nsama Génération EKANG
www.facebook.com/generationekang


 

Tag(s) : #Ekang

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :