Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Bienvenue dans le monde des maîtres et leurs esclaves, bienvenue parmi les humains très chers lecteurs".

 

Photo de famille

C'est par ce mot d'accueil que les clans Essabedzang et Bekwèñ se sont retrouvés à Ndzeng Ayong Chantier moderne à Libreville pour célébrer la tradition AVUSÓ. Ce buffet a vu la Présence des femmes et des hommes des deux clans du peuple Ekang qui, comme par le passé, ont partagé dans un esprit de convivialité et de moquerie les mets du terroir et des récits de leur tradition AVUSÓ.

 

Le professeur Gabriel ZOMO YEME du clan Essabedzang et Prince de son rang, avec l’autorisation du Roi Nkoukouma 1ier, est revenu sur la tradition AVUSÓ de ces deux clans. Il a dans un premier temps, restitué les généalogies de chacun d’eux.

Le prince ZOMO YEBE 1ier

 

D’une part, « Le Clan Essabedzang est issu de Bedzang Mvomo Mekara Mba Mbege Mvèñ Angwane Ntumu Afiri » plus loin il a souligné que le Mvog Mba MEBEGE a trois Maisons, Kolo Mba, Mekara Mba et Obama Mba.  

 

D’autre part, « le clan Bekwèñ est issu de Mva Ndong Mebunu Ngbwa Aso’o Ntumu Afiri » plus loin il a souligné que le Mvog Mebunu Ngbwa a aussi trois Maisons ; Ndong Mebunu, Zolo Mebunu et Mba Mebunu.  

 

A son tour, le Roi Nkumuma 1ier, Jean Calvin NGUELE d’Ayong Essabedzang, dans ses fonctions de chef traditionnel, a chargé ses princes de continuer à civiliser leurs esclaves Bekwèñ afin qu’au XXIè siècle ils deviennent les humains tant désirés par les pères fondateurs de la nation Ekang.

L’honorable Edgar OWONO NDONG

 

Edgar OWONO NDONG, Le représentant du clan Bekwèñ, a d’abord remercié le Roi Nkukuma 1ier de lui avoir donné la parole au corps de garde avec des honneurs mérités en tant que porte-parole du clan Bekwèñ puis s’est adressé aux invités en ces mots :

 « Je loue l’initiative prise par nos deux clans de pérenniser la tradition AVUSÓ qui  nous lie. Je rappelle que c’est grâce à cette tradition que je suis élu administratif de mon département. Je rappelle que c’est grâce à cette tradition que nos clans se sont défendus face à l’adversité. ». 

 

Plus loin, il a demandé aux princes ZOMO et NKOA d’œuvrer pour la conservation de cet élan de solidarité et de défendre les intérêts de leurs deux clans. Il a regretté les absents observés des ses frères et sœurs Bekwèñ.

 

Nous rappelons que la tradition AVUSÓ est née d’une violation des interdits. En langue fang, on dit « So Nsem éki bidzim » c’est-à-dire, « l’excès conduit au péché et l’interdit conduit au malheur » et de tel péché doit se laver en famille avec ténacité peu-importe les conséquences.    

 

Pendant ce buffet culturel, les récits se sont suivis accompagnés de témoignages et des moqueries dans un esprit de fraternité. Pour finir, les Bekwèñ évidemment ce sont les princes et princesses et les Essabedzang leurs esclaves. Les filles Bekwéñ; Nyare Nathalie, Nstame ferry, Oye Asseko et Joyce, n'ont pas cessée de le rappeler.

 

Les deux clans ont promis institutionnaliser cette tradition afin qu’elle rentre désormais dans leur calendrier de festivité annuel dès cette fin d’année 2019. Le Roi Nkukuma 1ier  a chargé ses Princes de cette lourde mission qui vise à lire le ciel de par l’observation pour trouver le jour qui conviendra pour cette rencontre de haut rang.

 

Nous saluons la participation des Essabedzang et Bekwèñ de la diaspora notamment Bruno ONDO MINTSA gardien du temple céleste, princesse Prisca NYANKOLE, Princesse Gisèle EYANG NTOUTOUME, Princesse OYANE ASSEKO chargée de la droiture, qui ont également émis le vœu d'institutionnaliser cette rencontre de haut rang.

Le prince Venant DEBOMAME

 

Enfin, Venant DEBOMAME prince d’Ayong Essabedzang a montré à ses amis et esclaves Bekwèñ à la cour royale d'Oye Asseko comment lire l’heure sans la montre. Pour cela, il a utilisé les rayons du soleil et a rappelé qu’à la nuit tombée, on lit la lune et écoute les chants d’oiseaux. Il a ajouté plus loin « C’est comme ça que nos anciens lisaient le temps avant la montre ».

 

Le rendez-vous est donc pris pour cette fin d’année. Que tous ceux qui se reconnaissent, Essabedzang et Bekwèñ rejoignent la grande famille. C’est par la tradition que le peuple Ekang en particulier et africain en général apportera sa contribution au rendez-vous du donné et du recevoir dans ce vaste village planétaire.

 

Les vidéos sont disponibles dans notre WebTv ici

 

Nsama Génération Ekang

(c) 11 Juin 2019

Rédacteur: Venant DEBOMAME

www.facebook.com/generationekang 

Tag(s) : #Avuso, #Ekang

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :