Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 27 Juillet 2019, l'ONG Génération Ekang a tenu une journée culturelle au quartier Akebé poteau à Libreville, dans la salle de la culture de la Fondation Abbé Noêl Ngbwa NGUEMA.

La thématique de la journée portait sur "La connaissance de la généalogie chez le peuple Ekang". Cette rencontre vient clôturer les activités annuelles de cette ONG qui milite pour la promotion et la pérennisation de la culture africaine en générale et Ekang en particulier à travers l'école culturelle ouverte à Libreville à cet effet. 

Venant Debomame & Freddy Asseko

Le conférencier, Venant D ZUE NTOUGOU, a montré l'importance de la généalogie, son origine, ses manifestations positives et négatives. Il a montré comment se tenir pour dire l'Edan Ayong et les différents moments qui l'accompagne;

"L’ékang doit savoir qu’il vit en permanence avec les siens qu’ils soient de ce monde ou de l’autre. Il entretient une relation avec le cosmos", a t'il ajouté.

Plus loin, il a parlé du père fondateur de la nation Ekang de la CEMAC et ses différentes appellations, aux liens parentels entre les clans de Mba MEBEGE d'un coté et les clans de Nso MBOZO de l'autre. 

"Quelques clans issus de Mba MEBEGE sont Yenkolo ou Angwane Nvèiñ, Biyen, Essabedzang, Yebong, Essabekang ou Ekang, Evuzok, Essaoden, Esokè et yemefek." 

Plus loin et a jouté: 

Quelques clans issus de Nso Mbozo sont " Yemedzit, Omvan, Essaobame, Yenso, Essandone et Essametok"

Il a aussi donné la liste des villages habités au Woleu Ntem par ces deux clans, donc 28 villages pour Essandone et 18 pour Essabedzang: 

Pour finir, le conférencier a martelé que: Celui qui récite son édan ayong fait un travail de mémoire, se souvient de ses ancêtres et de l’héritage  qu’il doit sans doute conserver pour que la vie poursuive son dynamisme et connaitre sa généalogie permet d'éviter l'inseste. 

Ayant effectué le déplacement en nombre impressionnant, les invités ont vibré au rythme musical traditionnel de l'artiste émérite Moadzang EYA qui a non seulement animé mais a également conscientisé les jeunes autour de la connaissance de leur tradition à partir des récits mvet oyeng.

Moadzang EYA

Après la conférence et les ateliers, Aba'a, un film sur la généalogie et l'importance de parler la langue fang a été projeté sur écran géant dans la salle. Dans cet film, on pouvait voir les anciens, homme et femme qui appellent les jeunes à soigner la Maladie de l'Identité  personnelle donc la connaissance de soi.

Très riche, les organisateurs ont promis mettre ledit film en ligne pour le plus grand nombre. "Visualisez le film en cliquant ici"

Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine mais entre temps, l'ONG Génération Ekang tiendra encore des activités du coté du Village Medzeng à Oyem du 21 au 25 Août 2019 avec l'Association Ayong Fang Ekang.

 

 

Cornelia LOUMA

Responsable des relations extéreures

ONG Génération EKANG. 

generationekang@gmail.com 

Tag(s) : #Ekang, #Leçons & Cours

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :