Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ceci est la suite de la quatrième partie 

Episode : 5

Cela fait trois jours que l'Ayong Yeyène nous attend. Cela fait trois jours que ça dure. Cela fait trois jours de trop. "toux toux". 

Ecoutez moi, ... continue Engbwang Ondo. Au moment ou Engbwang s’apprête à  parler, Akoma Mba se voit rappeler de tout urgence par une voix venant d'un campement éloigné, la voix de Zwê Etsang l'un de dernier patriarche du mvog ekang.

(c) Alum Ndong Minko - Episode 4

Zwê Etsang Nna megomo est le fil aîné d'Ekang Nna megomo, il est tellement vieux à ce point que les enfants;  Akoma Mba et Engbwang ondo, l'oublient souvent.

Au chevet de son lit, il a un Nsek bere, une boite de magie qui lui permet de se connecter directement aux ancêtres et à Dieu sans intermédiaires. Cette boite lui permet également de se déplacer au quatre coins du monde plus vite que la fusée. Plus vite que le TGV, voir même la lumière. C'est de cette boite qu'il tire son énergie vitale. Depuis la mort tragique de son père Etsang Nna et de son frère Evini Ekang, il s'est retiré de la gestion des affaires d'engong zoc qui est contrôlé par Akoma Mba qui succéda à Mba Evini Ekang son père et de Name Mengomo son arrière grand père. Très vieux, il ne peut plus marcher. Sa seule force reste son fétiche.  

Aussitôt, Akoma suspend le réunion et se rend au chevet de Tsira. Haaa! a tare zwè a'antô ya, dzii boe? demande Akoma, "Que se passe t'il?"

Me lo me bêyè, Me bêyé Mvet….
 

Chant:
Mi nkong mya bé mi Nkong,
Be zokh ba bé be zokh, 
Be bôm medzang b’awu medzang à yop.

Byé mon wom bhi ne ve ésama

Meloe m'ake m'oyap

Akamayong à ne megama

Nous vous racontons les histoires, les histoires du vivant de nos ancêtres, celles des guerriers d'engong. Celle des guerriers intrépides, courageux, vaillants et immortels. Le hiboux reste un oiseau de mauvais gout tandis que le perroquet reste convoité. Mvèkumu rappelle à la prudence, il dit même si on ne me mange pas, je dois rester prudent. Le malade compte sur le Ngegang, Le guérisseur compte sur ses fétiches, ses boites de médicaments et ses esprits.

Qui parle sur les cordes d'Oyeng? Qui joue à angwan mana? za'adzô Mvet?

Celui qui parle vient de Mbomo àfan Oyem, si vous entendez Mbomo c'est qu'il s'agit de nkodjèin chez tsira Bewu Mba.

Il vient d'Ongozoc àfan Bitam, si vous entendez Ongozo c'est qu'il s'agit d'Essabèiñ chez tsira Ebè Zwe.

Il vient d'Ebome effak àfan Bitam,  si vous entendez effak c'est qu'il s'agit des Mvog Edu et  Eso'o Mvé.

Celui qui vivifie l'assistance est fils d'Etatsiè, fils d'Essadone de tsira Ndono Nso et a pour mère Medza Elibiyo.

Il vient de Messang, du mvog ékoro ntugu. C'est un essabedzang qui éveille l'assistance, un chef. tsira meyong meyeme, il se nomme zwe ntugu bé.

 

"N'est pas? est ce que mes pères et mères sont là? je veux dire est ce que mes frères et sœurs m'écoutent?"

Si long àlong héééé ! hééééé !

A'A koura meboé hééé!

- A tare Akoma, lance le patriarche,

- Akoma répond, je t'écoute tsira.

- Depuis quand un enfant issu hors mariage prend les décisions chez le mvog ékang? je veux dire depuis bilik obâ ou ton père nous a laissé, avez vous entendu une fois qu'un non ékang ou un demi -homme "ébouk" prendre les décisions devant le mvog ékang réuni? Akié!!! à doula doula,

Akié!!! à mis mabene, pourquoi suis-je pas mort, dois-je vivre la fin d'engong zoc mebege me mba, pays que nous avons construit de nos propres conquêtes? quelle humiliation, Poursuit le patriarche Zwè étsang.

-  Akoma garde un silence, silence de l'église, silence de mort. Aucun chient n'aboie, aucun oiseau ne chante, pas un brut de fracassement des bois morts. Aucun n'insecte ne passe. Le patriarche vient de lui rappeler l'histoire d' Ondo Mba, le père de Engbwang Ondo, qui avait oublié d'épouser sa femme ce, jusqu'à sa mort. 

- Engbwang Ondo est donc un ébouk? murmure Akoma de son sommeil, yeux ouverts. Hé! Ndôm Nane, quelle honte?

Akoma se lève en titubant, il ne voit plus bien son corps morbide le laisse sans mot. Il ne va plus bien, il a perdu le nord!

Très pressé d'attaquer, Ze Medang vient auprès d'Akoma lui demander revenir à la réunion afin de mettre terme à la provocation de Nzama et le peuple des esprits. 

 

Que va t'il se passer?

 Me lo me bêyè, Me bêyé Mvet….

 

 

Lisez la suite ou commandé la brochure à l'école Ekang de Libreville. generationekang@gmail.com  ou Ici generationekang.com 

 

Nsama Génération Ekang

(c) Idée: Venant Debomame

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :