Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES GABONAIS ET LA REGAB, UNE BIOMETRIE QUI MARCHE

MOUSS ; Dis-moi, typo, tu t'es fait enrôler ?
OBIANG ; Ouais, typo, et Roi ?
MOUSS ; bien sûr, je reviens même de Ndendé spécialement pour le faire.
OBIANG ; Tu es allé jusqu' à Ndendé pour t’enrôler ?
MOUSS ; Mais Oui, pas toi ? Tu t'es enrôlé où ?
OBIANG ; Moi ? Mais au troisième arrondissement de Libreville !


 

MOUSS ; comment ça ? Mais Tu es con, typo ! Pourquoi tu te fais enrôler à Libreville alors que tu es de Minvoul ?
OBIANG ; Moi je suis con ? Pourquoi toi tu vas t'enrôler à Ndendé alors que tu vis, tu travailles et tu as construit à Libreville, au 5e arrondissement ?


 

MOUSS ; Même si je vis à Libreville, et alors ? Aux locales, je vais voter chez moi.
OBIANG ; Ha, d’accord !  Donc tu vas faire élire le Maire de Ndendé, alors que c'est le Maire du 5e arrondissement qui a un impact sur ta vie ? Par ton vote, tu vas imposer aux parents de Ndendé un maire qu’ils vont subir, et d’autres vont élire le Maire du 5e à ta place, celui que tu vas subir ! Qui est con, de nous deux ?


 

MOUSS ; Eh, typo, ne commence pas tes réflexions à la con. Espèce de pédégiste! D'ailleurs C’est vous les pédégistes qui avez l'habitude de transporter les populations ! Moi je suis allé tout seul dans OP Transport, m'enrôler chez moi pour voter là-bas. Donc, bois ta bière et ne me casse pas les pieds.

OBIANG ; Mais je ne suis pas pédégiste, mon cher. Est-ce que ce que je dis n’est pas logique ?

MOUSS ; Tu parles de quelle logique, typo ? Vous, les pédégistes, vous avez bouffé tout l’argent du pays, maintenant vous refusez qu’on aille s’enrôler chez nous au village ? Tu veux me faire quelle leçon là ? Tu n’es même pas capable d’aller t’enrôler chez toi. Tu es contre le développement de ton terroir ! D’ailleurs, c’est des gens comme toi qui ont donné toutes les terres du gabon à Olam !

 

Gabonais et la bière, REGAB
Les bons Gabonais (c) GRV

 

OBIANG ; Mais… Alfred !

MOUSS ; Ahhhhhh ! laisse-moi ! On est fatigué ! Et puis, est-ce que c’est ton problème sije vais m’enrôler au village ? D’abord, je vais voir où Olam va venir prendre la terre chez moi ! s’ils essaient, je vais leur taper le diable !

OBIANG ; On est maintenant dans Olam ? Je croyais qu’on parlait de s’enrôler ?

MOUSS ; C’est du pareil au même ! C’est les mêmes appareils pour s’enrôler, pour la carte d’identité, pour la CNAMGS ! Alors ? Mes doigts sont fatigués de passer sur les mêmes machines, ohhhh ! Tout ça, c’est même pour quoi ? Donne-moi une autre bière, petite gérante très zolie !

 

 

OBIANG ; Moi aussi, gérante, une autre Régab.

MOUSS ; Tu vois, mon frère Obiang, la seule chose durable ici, c’est Sobraga ! Cinq brasseries, le prix de la Régab que ne varie pas, un débit constant depuis des années. La biométrie de Sobraga marche parfaitement, et on est tous enrôlés !

 

 

Venant Debomame, tiré de Nos Gabonitudes préférées

D’Omer Ntougou
Petite littérature humoristique sur nos habitudes, nos vices et nos démons
Paris, Atramenta, 2016
Disponible à la Maison de la Presse, Libreville.

Tag(s) : #Gabon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :