Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Abattage du palmier. Il faut que celui-ci ait au moins cinq (5) mètres de long (attendre de 2 à 4 jours avant de le dépouiller)

Pour les palmiers de moins de 5 mètres, on déracine

Dépouillage du tronc du palmier 

  • Dépouillage du tronc du palmier
  • Après cette opération, attendre passer un jour avant de placer le récipient (bidon ou dame-jeanne)

    • Placer le récipient (bidon ou dame-jeanne)
    • Mettre les écorces de « Esôk ou ônyaé » dans le récipient
    • Après avoir attaché la moelle « ésoñ » avec les feuilles « akaé kôn » plus particulièrement et spécialement
    • Le vin commencera à bien couler deux jours après mais n’est pas encore bon pour la consommation directe
    • Quatre jours ou cinq jours après, lorsque les écorces mises (ésôk ou ônyaé) sont déjà pourries, il faudrait enlever tout le vin, celui-ci servira à la distillation du vin local (Hââ ou ondonto)
    • Sixième jour, on commence à avoir le bon vin de palme prêt à être consommé directement
      • On peut exploiter un même tronc de palmier pendant un mois. Cela dépend de la taille de celui-ci. Plus le palmier est géant, plus il coule beaucoup et du bon vin.
    • Très important :

      • Il faudrait tailler le tronc du palmier deux fois par jour, matin et soir. Même s’il a plu, aller tailler après la pluie sinon, le vin aura un goût aigre (sañ).
      • Il faudrait changer les feuilles (akaé kôn spécialement) qui couvrent la moelle (ésoñ) tous les deux jours sinon le vin aura un goût aigre (sañ)
      • Source. Culture vive.com
Tag(s) : #Leçons & Cours

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :