Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résistance patriotique : Blé Goudé n
Résistance patriotique : Blé Goudé n'est pas mort.

Publié le jeudi 12 mai 2011 | L'Inter - •Tout sur sa nouvelle vie
Après la chute brutale du président sortant, Laurent Gbagbo, le 11 mai dernier, un mystère a entouré le sort du leader des jeunes

patriotes, Charles Blé Goudé, l'un des piliers de son régime. Qu'est-il devenu ? Une inquiétude qui n'a cessé de turlupiner les esprits de plus d'un Ivoirien dans la mesure où le gouvernement ivoirien a déclaré le vendredi 15 avril 2011 l'avoir ''appréhendé'' et qu'il serait en ''résidence surveillée'' avant de se rétracter quelques heures seulement après. Partant de là, bien des sons ont donné pour mort le ministre de la Jeunesse et de l'Emploi du tout dernier gouvernement de Laurent Gbagbo. Mais, depuis la semaine dernière, on en sait un peu plus sur le sort du patron de la galaxie patriotique. Du moins, à en croire le quotidien béninois ''Le Matinal'', dans sa livraison du 07 mai dernier. Les nouvelles données par ce quotidien donnent vivant, le président de l'Alliance des jeunes patriotes localisé au pays du président Boni Yayi. Une information qui serait, d'ailleurs, sue par le gouvernement Ouattara. ''Recherché dans la crise ivoirienne, l'un des bras droits du président déchu (…), le Tout-puissant Blé Goudé, est à Cotonou. Déjà à plusieurs reprises, l'intéressé a été aperçu dans la capitale économique du Bénin. Hier, par exemple (NDLR ; 06 mai), il était dans une buvette du stade de l'amitié de Kouhounou avec certainement un ami béninois'', écrit ce journal qui lève un coin du voile sur la nouvelle vie du «Général de la rue».

Selon cette publication, celui-ci aurait acheté une parcelle de terre située entre Cocotomey et Pahou et résiderait dans les parages où il mène une vie tranquille. En tout cas, cette information, si elle est vérifiée, met définitivement un terme aux nombreuses spéculations qui entourent la vie du leader des jeunes patriotes de Côte d'Ivoire dont les compatriotes sont restés sans nouvelles depuis le lundi noir du régime précédent. Tandis que certains l'annonçaient pour mort, d'autres indiquaient que ''Charly'' a été tellement malmené par les Forces républicaines (FRCI) qu'il se trouve très mal en point. Aussi les nouvelles autorités se donneraient-elles du mal à le présenter en public de peur de s'attirer le courroux de la communauté internationale, très regardante sur les questions des droits de l'Homme. Toute chose qui expliquerait les communiqués contradictoires du gouvernement ivoirien. Finalement, on en sait plus sur ce qu'est devenu de l'homme.

Tag(s) : #Afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :