Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une cinquantaine de militants pro-Gbagbo ont été interpellés samedi soir devant le Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et des échauffourées se sont produits dimanche entre d'autres militants et la police devant le commissariat de Bobigny.
Plus de 500 militants pro-Gbagbo ont été interpellés samedi soir devant le Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et des échauffourées se sont produits dimanche entre d'autres militants et la police devant le commissariat de Bobigny.

Une cinquantaine de militants pro-Gbagbo ont été interpellés samedi soir devant le Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et des échauffourées se sont produits dimanche entre d'autres militants et la police devant le commissariat de Bobigny.


"Une manifestation de militants pro-Gbagbo devait avoir lieu devant le Stade de France en marge de la Nuit Africaine, qui a été interdite par le préfet. Malgré tout, une cinquantaine de personnes se sont présentées avec des t-shirts avec des slogans anti-français et contre le président de la République, elles ont été interpellés", a-t-on appris auprès de la préfecture.


"En fin d'après-midi dimanche d'autres manifestants se sont regroupés devant le commissariat de Bobigny suite à une manifestation sur Paris, il y a eu quelques échauffourées avec les agents de police, l'un d'entre eux a été légèrement blessé. Les manifestants se sont ensuite rendus à la gare de Bobigny avant de ses disperser, il y a eu cinq nouvelles interpellations", a-t-on précisé de même source.


Laurent Gbagbo, ancien président de la République ivoirienne, a été arrêté par les forces Armé de la France et l'ONU, après 14 jours de guerre dans Abidjan et plus de quatre mois de crise née dès sa victoire à l'élection présidentielle de Novembre 2010, victoire que la France de Sarkozy et l'ONU de Banki moon n'ont pas du tout voulu entendre parler, "nous avons financé les élections en cote ivoire, donc seul nous même choisissons le vainqueur...c'es Alassane Ouattara" ce déclare Choy Représentation de l'ONU en Cote d'Ivoire.

 

Le peuple ivoirien, a beau boudé, mais rien ne pouvait plus arrêter cette acharnement contre Laurent GBAGBO qui celon certain pronait la libération du continent Africain.

 


Tag(s) : #Afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :