Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Beaucoup de versions sur l'origine du groupe fang ont été élaborées ces dernières années. Une hypothèse peut être relevée, les Fang ont-ils été esclaves ?  

 

Fang, la colonisation et l’histoire?

 

Le groupe (non esclave du colon) Fang est constitué d'un ensemble de sous-groupes qui se déploient dans les différents pays , aujourd’hui (5).

 

Les Portugais furent les premiers Européens à accoster au Gabon, en 1472, sur les bords du Komo. L'estuaire de ce fleuve en forme de caban, un manteau de marin, en portugais gabâo, donna son nom au Gabon. Lopez Gonzalvez, Fernan Vaz, Diego Cam reconnurent le rivage du Gabon. À leur suite, plusieurs autres nations européennes établirent des comptoirs sur les côtes. Des activités commerciales s'y développèrent et aussi bientôt, comme sur les autres côtes occidentales africaines, la traite des noirs mais aussi le commerce de l’ivoire ou du bois d’ébène. Les premiers esclaves capturés par les Portugais, dès le début du xvie siècle, furent employés dans les plantations de canne à sucre de Sao Tomé avant que le commerce vers l'Amérique ne devienne prépondérant.

 

À cause des migrations internes en cours, le Gabon était à cette époque sur la voie d'un équilibrage démographique qui fut perturbé par les Européens. Ces derniers, pour alimenter latraite des noirs, capturèrent et achetèrent des esclaves à des chefs côtiers, lesquels essayaient ainsi leur prédominance sur d'autres ethnies de l'intérieur du pays. Ce fut une période faste pour les ethnies côtières comme les Mpongwe et surtout les Oroungou qui se constituèrent un royaume dans les premières décennies du xixe siècle. Ce commerce perdura, même après son interdiction, jusqu'au milieu du xixe siècle.

 

Pendant cette période, les Européens en cherchant  à occuper le pays se heurtèrent à une résistance inédite d’un peuple du nord venu d’une grande immigration, les Fang. Ils se contentèrent d'avoir des comptoirs permettant à leurs navires de mouiller en sécurité, d'embarquer les esclaves et les marchandises des colonies des ogouées et lacs.

 

Le peuple Ekang (les Fang), n’a pas connu l’esclavage à cause de leur immense forêt danse car selon , peuple redoutable qui a su dévier et combattre l’ennemi jusqu’à nos jours. Installer dans la grande partie du nord du pays généralement appelé le GRAND NORD, les Fangs n’ont peur de rien, intelligents, sociables.

 

En quoi sont- ils différents des autres peuples du Gabon ?

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Gabon se range du côté de la France libre après des affrontements entre colons Gaullistes et vichystes, pendant la bataille du Gabon. En 1946le pays devient un territoire français d'outre-mer dans le cadre de l’union française et envoie des députés à L’Assemblée nationale en France. En 1958, le Gabon devient une république autonome, et Léon Mba en est élu président. Reste à signaler que la bataille fut horrible car le nord du Gabon pays Fang. Etait aux mains des allemands (colonisés par des allemands), la France a dû signer des traités pour établir l’équilibre territorial du Gabon.

C’est l’une des raisons de la fierté du peuple Ekang, il n’a jamais été esclave, jamais travaillé pour le colon, jamais travaillé sans être indemnisé, jamais connu des sombres épisodes de la traite négrière.

Peuple indépendant et combatif de tout bord devient aujourd’hui  un sujet tabou au Gabon socio-politiques

 

L’Histoire du pays avant l’arrivée des Européens est une panoplie de récits de chasse, de pêche, de cueillette mais aussi d’agriculture et de guerre des différentes ethnies.

 

Pouquoi Leon Mba fut il premier président du Gabon ?

 

Dans la prochaine rubrique

 

@Debomame

Tag(s) : #Gabon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :