Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ancien député PDG, le parti des Masses, le parti de papa Bongo, celui des 99.99 pour cent aux élections, du Woleu, Oyem vous aussi, n'oubliera pas de si tard ce qui lui est arrivé. Les balles, pas en plastique, ont bien failli lui arracher la peau.
Jean-Christophe Owono Nguema, c'est qui déjà? Rappel. Le gaillard, à l'époque avait, selon un congosseur, encore eux, une première, façon enfant mal poli "osé dire niet à la révision de la Constitution qui allait donner les pleins pouvoirs au Ali 9, notre présidentiel". Et c'est depuis lors que les ennuis ont commencé pour lui, bazarde un autre menteur. Hier ou avant hier, on ne sait plus vraiment, le gaillard, une époque recherché par toutes les polices de Gabao à cause d'une histoire vraie ou fausse, d’enregistrements audios et de preuves de témoins à l'appui, le mettaient en cause dans les émeutes de Cocotiers qui avaient fait de nombreux dégâts. Selon la bande, le Le gars d'Oyem avait donné des ordres pour brûler Loubève, tout simplement! Mamooo. On veut la suite. Ecoutez gé. JCON décide donc avec ses potos de l'Union Nationale, Fabien Mbeng Ekorezock, Michel Ongoundou Loundah, le ministre de la Défense de la République du Pnud de Amo et François Ondo Edou, l'ancien journaliste du Bûcheron, autrefois pro Mba Abessole mais André Mba Obame devenu, après beaucoup d'accords. Les gaillards décident donc, comme il fait chaud, cet après -midi là, d'aller siroter un verre, les jaloux parlent de jus d'okoumé, alias le vin de palme, vers le camps de Gaulle, du 6eme Bima, à Alibandeng, chez nos potes les bidasses Français, plus nos ancêtres, au coin, ou les petites noires sont faciles à couper le samedi, moyennant un peu de pognon, (sic), le Stromboli. Yobé, les menteurs. Les verres finis, une longue bouche affirme qu'ils ont décidé d'aller dire bonjour à leur big boss, le malade qui prend des remèdes à base de bois amer, Mba Obame, qui habite à quelques mêmes pas 2 kilomètres (sic). On ne sait pas ce que ce sont dis les mecs chez Amo, avec lui, mais une chose est sûre, c'est qu' après leur réunion, ils décident de rentrer tous chez chacun sa chacune. Le Jean Christophe arachide, vous aussi, Owono, c'est l'arachide en panhouin,qui a laissé sa bagnole au restaurant est raccompagné par le gars de Bitam, Ondo Edou jusqu'au Stromboli. Ondo Edou démarre et s'en va! Un autre témoin prend la relève: " C'est après le départ du fils Edou que la Péji a surgi à bord d'un pick-up blanc, double cabine, armes aux points". Là, à la vue de ces hommes, portant des brassards rouges sur les bras, le Jean-Christophe, certainement comme Youssef Bongo il y a quelques mois, prend peur. Avec la djemmsi, nos Rambos de la police judiciaire, il vaut mieux prendre ses gardes. Les mecs, qui ont la plupart le niveau pas Bac, tirent et discutent après (sic). Que se passe t-il ensuite? pour certains, les menteurs, Christophe l'arachide, paniqué a fui, les flics ont tiré en l'air. Pour d'autres, les mecs ont directement tiré sur lui. Comme dans les films (sic). Mais sans le blesser. Qui croire? Une chose est sûre, une folle poursuite et d'échange de coup de feu s'est engagé entre l'ancien député et les flics qu'il a semé. Le Jean Christophe,acteullement encore dans le maquis (resic sic),n'en est pas à son dernier problème avec la flicaille. Dernièrement, un membre de sa famille, pris sans doute pour lui, l'Owono d'arachide,avait été arrêté à bord de son véhicule par des hommes armés et cagoulés puis emmenés à la PJ, avant d'être relâché sans explication. On attend la suite de cette histoire. Sûr que la Procureur de la République, la jolie Sidonie Flore,passera à la télé, d'ici peu.Dire la vérité?
@source: http://pahebd.blogspot.com/2013/01/goujoume-goujoume-sur-jean-christophe.html
Publié il y a par Pahé
Tag(s) : #Gabon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :