Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

) Le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), a été reçu en audience à la Cour Constitutionnelle, lundi dernier par la présidente de cette institution, Marie Madeleine Mborantsuo. A-t-on appris de source proche de ce parti de l’opposition.

D’après cette source, les problèmes d’actualité et surtout ceux liés à la biométrie étaient au centre des échanges.

La Cour Constitutionnelle souligne-t-elle, prendra, dans la mesure du possible, la décision qui ira dans le sens voulu par toute la classe politique et en restant dans le cadre du respect de la loi.

A en croire ladite source, l’institution gardienne de la loi ne s’opposait en aucun cas pour la révision de la première décision prise, mais, à condition que le Gouvernement en face la demande avec les nouveaux éléments apportés au dossier.

Ce tête-à-tête aura, ajoute-t-elle, constitué une avancée significative dans la résolution du problème de la biométrie en vue des prochaines élections.

Selon la source précitée, la question de l’organisation des élections avec la biométrie n’était plus un obstacle dans le processus électoral actuel.

Il sied de noter que cette rencontre intervient quelques jours après la réunion regroupant tous les acteurs politiques, présidée par le Ministre gabonais en charge de l’Intérieur Jean François Ndongou, axée sur le processus de révision du fichier électoral.

Nous avons fait une déclaration solennelle au parti avce tous les membres de l'ACR (Aliance pour le Changement et la Retauration) , comme convenu avec le pouvoir, dans laquelle nous disions pret à travailler avec lui dans tout ses chantiers et dans la réforme de l'administration gabonaise, vous comprenez que nous sommes plus opposés "nous sommes maintenant ensemble".

Depuis mon retour en france ou j'avais subit des soins médicaux suite aux coup de tonner que j'avais reçu à la tête le lendemain des élections présidentielles du 30 Aout 2009, j'attend toujours des conclusions des engagement signés avec les pouvoirs. Madame la Présidente, je suis resté sur mes pieds et j'attend toujours les concrétisations à ma demande, dans l'espoir que cette déclaration officielle attirera l'attention de tous, veuillez traduire au plus haut mon désir personnel àservir l'etat. " a exprimé le Leader de l'opposition gabonaise".

.

Tag(s) : #Gabon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :