Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sad_horse-jument-cheval-qui-pleure.jpg
Une anecdote peu ragoûtante mais loin d'être banale fait glousser la commune d'Almeria, en Espagne. Un violeur de chevaux a été envoyé à l'hôpital par une de ses victimes, une jument, alors qu'il soulageait ses bas instincts sur elle. Le criminel, qui séjournait illégalement en Espagne, a dû être opéré en urgence dans une clinique d'Almeria avant d'être pincé par les forces de l'ordre.

La jument, mécontente du sort que lui réservait son agresseur, lui a donné quelques coups de sabots bien placés (et surtout bien mérités diront certains). L'homme était entré discrètement dans l'écurie d'une propriété privée d'El Ejido et n'en était pas à son coup d'essai: il avait déjà violé plusieurs juments mais sans jamais que la police ne parvienne à mettre la main sur lui.

C'est la jument qui s'en est chargée à leur place. Elle a rué sur son violeur et lui a cassé presque chaque os du visage. L'agresseur compte également plusieurs vilaines contusions et ecchymoses. La garde civile, pour sa part, s'est fait un plaisir d'arrêter le zoophile dès sa sortie du bloc opératoire. L'homme serait renvoyé dans son pays d'origine très prochainement.
Tag(s) : #Monde

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :